Importance sociale de Bambusa vulgaris Schrad ex. J.C. Wendl. (Poaceae) dans la Sous-préfecture d’Azaguié, Sud-Est de la Côte d’Ivoire

Dobo Pierre Valence Dje Bi, Kouao Jean Koffi, Constant Yves Adou Yao

Abstract


Contexte: Bambusa vulgaris Schrad Ex. J.C. Wendl (Poaceae) encore appelé le bambou de Chine ou « l’or vert » est une espèce polyvalente largement utilisée dans le monde en général et particulièrement en Afrique par communautés locales. La présente étude porte sur les différents usages et valeurs d’usage de Bambusa vulgaris dans la sous-préfecture d’Azaguié au Sud-Est de la Côte d’Ivoire, où l’espèce est largement répandue.

Méthodes: Au total, 258 personnes ont été interrogées dans la zone d'étude à l'aide d’un questionnaire semi-structuré. Les valeurs d’usage de la plante en fonction des différents groupes ethniques, des localités, de l’âge des populations de la zone d'étude ont été déterminées à travers les calculs de fréquences et de moyennes (Test de Kruskal-Wallis). De plus les valeurs d’usage des organes de la plante ont été évaluées en détail.

Résultats: Toutes les personnes interrogées dans la zone d'étude connaissaient au moins une utilisation de B. vulgaris. En somme, 38 usages ont été mentionnés regroupés en dix (10) catégories. Les principaux domaines d’utilisations identifiées ont été la construction (84,38%), le bois énergie (70,51%), l’agriculture (61,27%). Le chaume est l’organe le plus impliqué dans ces types d’utilisation. Les valeurs consensuelles du groupe ethnique pour les organs de B. vulgaris ont montré que le chaume est le plus utilisé. Les connaissances concernant l’utilisation de B. vulgaris sont réparties de manière homogène entre les groupes ethniques et les localités. B. vulgaris est bien connu et utilisé de différentes manières par les populations locales de la zone d'étude. Les connaissances locales sur l'espèce sont diversifiées et le plus souvent influencées par l’âge au niveau des vieillards. Il n’y a pas de différences significatives dans les valeurs d'usage et les modes d'utilisation de l'espèce aussi bien entre les groupes ethniques qu’entre les localités.

Conclusion: B. vulgaris est diversement utilisée dans la Sous-préfecture d’Azaguié.

Mots-clés: Bambusa vulgaris – usages – valeurs d'usage – sous-préfecture Azaguié – Côte d’Ivoire.


Full Text:

PDF


Ethnobotany Research and Applications (ISSN 1547-3465) is published online by the Department of Ethnobotany, Institute of Botany, Ilia State University.
All articles are copyrighted by the author(s) and are published online by a license from the author(s).